Laboratoires Arion

En 1965 le docteur H.G. Arion, chirurgien plasticien, inventait la première prothèse gonflable au monde. Depuis, des millions de femmes ont bénéficié de cette innovation. Au génie inventif et passionné des origines, il fallait adjoindre, rigueur méthode, créativité et perfection. C’est la somme de ces valeurs qui se retrouve aujourd’hui dans chaque implant et qui fait des laboratoires Arion une référence de haut niveau auprès des professionnels de la chirurgie esthétique et reconstructrice.

Historique

1994 - 2000
La société des Laboratoires ARION est fondée en 1994 par le docteur Ingrid Arion et son actuel président Jean Claude Arion. Soutenue par Henri Gilbert Arion, chirurgien inventeur des prothèses mammaires gonflables en 1965, la société des Laboratoires Arion bénéficie déjà de 30 ans de recherche et de tests cliniques qui lui permettent d'être à la pointe de la technologie et de la sécurité des implants mammaires.
A cette époque, les laboratoires Arion développent des implants contenant du sérum physiologique ou de l'hydrogel CMC. Le conseil scientifique des laboratoires Arion estime en effet que les prothèses en gel de silicone d’ancienne génération n'offrent pas encore suffisamment de sécurité pour les patientes (cohésivité insuffisante des gels de silicone, enveloppes sujettes à la perspiration, faiblesse structurelle au niveau des disques d'occlusion). Les prothèses en gel de silicone d’ancienne génération sont d’ailleurs interdites aux Etats Unis et le seront en France de 1995 à 2001.

Les années 2000 - 2010
Durant cette décennie, toutes les technologies des implants mammaires ont significativement évolué. Les laboratoires Arion ont validé les tests scientifiques de biocompatibilité humaine et de non toxicité des hydrogels CMC (les premières expérimentations réalisées par le Docteur Henri Gilbert Arion datent de 1984). Les laboratoires Arion ont également totalement intégré à leurs gammes le concept exclusif du Monobloc, soudure autogène des disques d’occlusion et des enveloppes multicouches des implants. La  qualité des gels de silicone médicaux ayant elle aussi largement progressé (cohésivité, pureté de la matière première fournie par Nusil et agréée FDA), les laboratoires Arion ont finalement développé une gamme d’implants en gel de silicone de dernière génération qui bénéficient aussi du système exclusif d’étanchéité Monobloc.

Aujourd’hui et demain…
Bénéficiant d’une courbe d’expérience de plus 40 ans validée par de nombreuses publications scientifiques internationales, les laboratoires Arion proposent aujourd’hui une gamme d’implants « haut de gamme » conçus selon les meilleures techniques disponibles au regard de la sécurité des patientes.
Les gammes Monobloc Hydrogel CMC et les gammes Monobloc Silicone des laboratoires Arion ont le marquage CE délivré par l’organisme de contrôle indépendant LNE GMED.

Avec la gamme Monobloc Hydrogel CMC, les laboratoires Arion sont aujourd’hui les seuls* à pouvoir proposer une alternative biocompatible aux implants en gel de silicone.
*hors sérum physiologique



MONOBLOC HYDROGEL CMC



MONOBLOC SILICONE

Professionnel de santé

Suite à l’entrée en vigueur de la loi Bertrand sur la publicité pour les dispositifs médicaux, certaines informations de ce site sont dorénavant accessible qu’aux professionnels de santé.

Le catalogue Arion

Téléchargez notre catalogue ici.

Etude Clinique

Hydrogel

arion 15 ans experience CMC
Télécharger

Etudes ministerielles HAS et ANSM

Rapport d’évaluation des implants mammaires et des prothèses d’expansion tissulaire, réalisé par la Haute Autorité de Santé :
Télécharger le rapport implants mammaires

Taux de rupture

Monobloc Hydrogel CMC : 0,3 % après 16 ans de commercialisation
Monobloc Silicone : 0,02 % après 10 ans de commercialisation